de 145€
Vérifier la disponibilité

Excursion 1 Journée avec Déjeuner à Casablanca au Départ de Meknès ( En Privée )

Casablanca, Morocco
Aucune note

Durée

1 Journée

Annulation Gratuite

Jusquau 1 jour

Taille des groupes

15 personne

Langues

___

Aperçu

Excursion à Casablanca 1 Journée au Départ de Meknès :

La visite de la capitale économique du royaume débute par la mosquée Hassan II de l’extérieure, le quartier résidentiel d’Anfa, la place des Nations Unies, le  Palais Royal de l’extérieure, le quartier des Houbous et la corniche Ain Diab.

La médina : Complètement détruite lors du tremblement de terre de Lisbonne en 1755, la médina de Casablanca fut reconstruite en 1770 par le sultan Sidi Mohammed Ben Abdallah, le charme d’une médina de Casablanca réside dans la vie qui s’y déroule que dans la beauté du décor. A cet égard, vous apprécierez sûrement de flâner dans ce labyrinthe de ruelles bordées par les échoppes de commerçants et les ateliers d’artisans. Elle entourée par une muraille très simple, l’ancienne médina de Casablanca contraste fortement avec l’architecture moderne de la ville nouvelle. De la place des Nations Unies où la médina ouvre ses portes. A environ 400m au nord-est de la place, vous arriverez devant la Grande mosquée. A deux pas, vous trouverez la Kouba Sidi Bou Smara et son petit square très agréable, de là, la muraille sur 500m pour découvrir la petite place de la Sqala où se dresse le sanctuaire du 1er saint patron de la ville, Sidi el Kairouani. Maintenant que vous avez vu l’essentiel de la médina.

La place Mohamed V : Construite en 1920 sous le protectorat français, la place Mohammed V est le véritable cœur de la ville moderne. Difficile de la manquer car elle est située à 300m au sud de la place des Nations Unies, juste à côté du grand parc de La ligue Arabe. A l’image de la ville, cette place est un modèle architectural mêlant harmonieusement influences modernes et traditionnelles. Consulat de France, Palais de Justice, Préfecture, Poste et Banque du Maroc bordent joliment la place Mohammed V en rappelant l’œuvre du maréchal Lyautey. Ce dernier est à l’honneur avec sa célèbre statue équestre située derrière les grilles du Consulat de France. Premier Résident Général de la République française, il décida de faire de Casablanca le centre économique du pays en développant le port et en aménageant la ville moderne. La ville lui doit beaucoup puisque son essor spectaculaire continue encore. A l’ouest de la place, une fontaine monumentale fut construite en 1976. A certaines heures, notamment le soir, on pourra admirer le superbe spectacle son et lumière où des jets d’eau aux couleurs de l’arc-en-ciel dansent sur un fond de musique arabe et étrangère. Enfin, le parc de la Ligue arabe est situé juste à côté de la place. Plus grand parc de Casablanca, il offre le calme et le repos dans un cadre de verdure des plus agréables. Les habitants de Casablanca aiment y passer pour oublier un moment le bruit de la ville.

La place de la ligue Arabe : Le Parc de la Ligue Arabe possède une situation privilégiée puisqu’il s’étend de l’ancienne Medina au quartier Maârif, et du boulevard Brahim Roudani au boulevard Hassan II. Depuis bientôt un siècle, la population s’y retrouve pour profiter d’un pique-nique familial, d’une balade entre amis ou pour simplement respirer un peu, loin de l’agitation et la frénésie de la proche Medina. Cette place anciennement appelé Jardin Lyautey, le parc de la Ligue Arabe fut fondé en 1919, d’après les dessins de l’architecte Albert Laprade. Durant le protectorat, les quartiers européens s’étaient développés autour de ce parc, rempli de plantes ramenées des colonies françaises d’Asie, d’Afrique ou encore d’Amérique Latine. On raconte qu’il fut réalisé par un contingent de prisonniers allemands qui creusèrent les deux grandes tranchées où sont plantés jusqu’à nos jours, les fameux palmiers dattiers qui représentent le principal intérêt et toute la splendeur de cet espace vert. Une autre rumeur raconte que le lieu abritait à l’origine un camp militaire, évacué alors pour laisser place à ce jardin à la française où se mélangeaient en toute harmonie, une multitude de plantations, mais aussi de nombreux jeux d’arcades et des terrasses de cafés. A l’époque, le jardin était le lieu de retrouvailles des habitants du quartier, qui profitaient de la lumière du soleil et de l’ombre des palmiers pour jouer aux cartes ou discuter des dernières nouvelles. Actuellement il est fermé pour aménagement avec au programme le développement urbain dont la convention a été signée: l’élimination du parc Yasmina au profit de l’agrandissement du parc de la Ligue Arabe. L’espace sera, à terme, doté de deux grands bassins et de plusieurs fontaines sèches. Il disposera aussi d’un parking en sous-sol d’une capacité de 700 places. Enfin, il est aussi prévu l’installation d’un nouveau mobilier urbain (bancs, poubelles), de plusieurs aires de jeux et de terrains de sport. Ainsi, d’ici peu le parc devrait pouvoir revivre paisiblement son âge d’or et retrouver un prestige mérité. Cette initiative, plus qu’engageante, montre la volonté de la ville et des Casablancais de conserver ces espaces clés, symboles tant de leur présent et de leur futur, que de leur passé.

La place des Nations Unies : C’est le centre-ville de Casablanca, place des Nations unies s’appelait aussi «Place Mohammed V» ou «Place de France». Elle a été aménagée par Henri Prost en 1915 et a servi de lien entre l’ancienne médina et le centre-ville qui symbolisait le quartier des affaires économiques. Elle a connu plusieurs aménagements dont le plus important a eu lieu durant les années 70 par l’architecte français Jean François Zevaco qui a réalisé le passage souterrain et la coupole. Place  en plein mutation l’objectif est de faire de cette place, un véritable pôle d’échange multimodal (bus-bus touristiques-tramway).

Mosquée Hassan II de Casablanca : Construite de 1988 est l’édifice religieux le plus haut du monde et aussi le plus moderne. Il est indispensable de s’y rendre pour admirer l’imposante façade extérieure. A cheval entre terre et mer, la mosquée est située sur un site exceptionnel. Les amoureux d’art apprécieront de visiter l’intérieur du monument, magnifique, immense mais un peu vide.  Achevé en 1993, ce monument est le fruit d’un savant mélange entre artisanat traditionnel et hautes technologies. Située au nord de la ville, la mosquée fut érigée aux 2/3 sur l’océan une sorte de mosquée sur pilotis, prouesse digne d’un monument de cette importance. A noter : cette mosquée est l’une des rares mosquées marocaines ouvertes aux non musulmans. Le minaret de la mosquée est le plus haut du monde et culmine à 200m, soit deux fois la hauteur de Notre Dame de Paris. Jamais un muezzin n’aura été plus près d’Allah de son vivant ! Au sommet du minaret, deux lasers d’une portée de 30 km sont en permanence dirigés vers la Mecque. L’édifice est vraiment titanesque ! Plus de 100 000 fidèles peuvent venir prier dont 25 000 à l’intérieur de la mosquée et 80 000 sur l’immense esplanade extérieure. Outre des proportions gigantesques, la mosquée Hassan II est une vitrine de l’artisanat marocain. Bien que l’architecte et le maitre d’œuvre  le soient français, respectivement Michel Pinseau et Bouygues, la mosquée a été conçue avec le souci de mêler harmonieusement modernisme et architecture marocaine. Durant les 5 années de travaux, des dizaines de milliers d’artisans du pays ont collaboré activement. Les meilleurs ont exprimé leur talent dans la superbe décoration intérieure de la mosquée. Les fresques, zelliges, stucs vénitiens et bois de cèdre sculptés participent au prestige du monument.  Autre surprise, le toit de la mosquée repose sur une glissière. On peut donc ouvrir le toit de la mosquée par grande chaleur en seulement 3 minutes. Par ailleurs, la mosquée comprend une bibliothèque, une école coranique, un musée et plusieurs salles de conférences. Enfin, cette splendide mosquée a été voulue par feu le roi Hassan II lui-même qui souhaitait montrer au monde entier le visage d’un Maroc moderne. Peut-être souhaitait-il également marquer l’histoire et s’assurer que son nom ne sombrerait pas dans l’oubli, à l’image de ses aïeux alaouites, reconnus comme de grands bâtisseurs, cette superbe mosquée donne à Casablanca une dimension spirituelle et artistique qu’elle n’avait pas auparavant.

Fin de l’Excursion à Casablanca retour à Meknès

Voir plus

Le tarifs comprend / Le tarifs ne comprend pas

  • Transport Meknès - Casablanca - Meknès
  • Déjeuner sans boisson
  • Guide lors de la visite
  • Assurance responsabilité civile
  • Toutes prestations non mentionnées
  • Notre meilleure assistance
  • Boisson
  • Frais d'entrées aux sites et monuments
  • Pourboires
  • Toutes prestations non mentionnées

Lieu de l’activité

Casablanca, Morocco

Avis

0/5
Aucune note
Basé sur 0 avis
Excellent
0
Très Bien
0
Moyenne
0
Pauvre
0
Terrible
0
Afficher 1 - 0 de 0 au total

Écrire un avis

dès 145€

Organisé par

Med Amine

Membre depuis 2017

7 avis

Ceci peut aussi vous intéresser