de 98€
Vérifier la disponibilité

Excursion 1 Journée à Agadir au Départ de d’Essaouira ( En Privée )

Agadir, Morocco
Aucune note

Durée

1 Journée

Annulation Gratuite

Jusquau 1 jour

Taille des groupes

15 personne

Langues

___

Aperçu

Excursion à Agadir au Départ de d’Essaouira :

Agadir dans l’histoire : Santa Cruz de Cap de Gué

On a parfois identifié Agadir avec l’ancien port de Russadir cité par Polybe. Ce n’est cependant qu’en 1505 que les lieux entrent dans l’histoire avec la construction, par un gentilhomme portugais, d’un fortin nommé Santa Cruz de Cap de Gué un peu au nord de la ville actuelle. Vendu en 1513 au roi du Portugal, le fort devient le centre d’une région soumise à l’autorité portugaise tandis que s’établit un port, fréquenté par les négociants européens. Après plusieurs tentatives, le sultan saadien Mohammed ech Cheikh s’en emparera en 1541.

La visite de la ville d’Agadir  débute par la visite de la kasbah d’Agadir qui fut construite en 1540 par le roi Mohammed Ech-Cheikh de la dynastie Sâadienne, afin de protéger la ville des invasions portugaises. Cette forteresse a renfermé le plus vieux quartier d’Agadir, composé de petites ruelles et de résidents enjoués. Cette Kasbah (Agadir Ouffala) totalement détruit  après le séisme du 29 Février 1960. Actuellement la Kasbah est perchée au sommet d’une colline témoignant du reste de l’ancien quartier d’Agadir, cette zone est restaurée par une  longue muraille gardienne de mémoire d’abord pour la seule porte d’entrée est d’origine où figure une inscription datant de 1746 « Crains Dieu et honore ton roi ». Ensuite par le témoignage du courage et de la volonté du roi Mohamed V et son peuple pour construire une ville nouvelle : l’Agadir actuel est reconstruite 2 km plus au sud.  La vue de la Kasbah reste exceptionnelle  sur la baie d’Agadir et ses ports : deux ports de pêche, un grand port de commerce et le récent port de plaisance avec sa marina.  Par la visite de port nous allons assister à la vente aux enchères de la grande pêche à la sardine.  Ensuite pour apprendre davantage sur l’histoire d’Agadir nous nous dirigeons vers le Musée des Arts et Traditions Populaires avec ses expositions d’anciens bijoux berbères, de poterie, de tapis, de boiseries et d’autres objets. Sans oublié le quartier Suisse, la principale zone commerciale, l’usine de tapis et le quartier d’artisans et assistez à des démonstrations de fabrication de la dentelle, de la broderie, le travail du cuir et des bois.

Le port du Sousse

Sous les Saadiens, Agadir connaît une réelle prospérité. On y débarque des draps, tandis que le port exporte du sucre de canne, des dattes, de la cire, des peaux brutes, de l’or, etc. L’extinction progressive de la culture de la canne à sucre, à partir du milieu du XVII siècle, marque le début de son déclin. Un siècle plus tard, en 1760, Sidi Mohammed ben Abdallah lui porte un nouveau coup, pour punir la ville de son indocilité, en fermant le port au trafic européen et en fondant le port concurrent d’Essaouira. Le voyageur Cochelet, qui visita la ville en 1819, n’y compte qu’une douzaine de maisons encore debout.                                                                                                                              

La Kasbah

Elle fut édifiée en 1540 par Mohammed ech Cheick pour servir de base d’attaque contre la forteresse portugaise. Craignant un retour offensif des Portugais, Moulay Abdallah la rebâtit en 1752 et y installa une garnison de 2000 renégats et Turcs. Une inscription en arabe et en hollandais rappelle que les Pays-Bas y installèrent un comptoir en 1746. (Source: les guides bleus – Maroc ed.1975). Le 29 février 1960 à 23h 40’15 » un tremblement de terre d’une durée de 15 secondes et d’une magnitude de 5,7 sur l’échelle de Richter frappe Agadir.(Le tremblement de terre en Haïti du 12 janvier avait une magnitude de 7). Les quartiers de Founti, Talbordj, Yachech et la Kasbah sont détruits à 90-95%, la ville nouvelle à 50%. La base aéronavale épargnée aide les survivants tout de suite après le séisme. On estime que de 12000 à 15000 personnes ont péri dans le tremblement de terre.

Fin de l’Excursion à Agadir retour vers Essaouira

Voir plus

Le tarifs comprend / Le tarifs ne comprend pas

  • Transport Essaouira -Agadir - Essaouira
  • Guide local lors de la visite
  • Toute prestation mentionnées
  • Assurance responsabilité civile
  • Notre meilleure assistance
  • Déjeuner
  • Boisson
  • Frais d'entrées aux sites et monuments
  • Pourboire
  • Toutes prestations non mentionnées

Lieu de l’activité

Agadir, Morocco

Avis

0/5
Aucune note
Basé sur 0 avis
Excellent
0
Très Bien
0
Moyenne
0
Pauvre
0
Terrible
0
Afficher 1 - 0 de 0 au total

Écrire un avis

dès 98€

Organisé par

Med Amine

Membre depuis 2017

7 avis

Ceci peut aussi vous intéresser